Au sujet de la réception de la rubrique « Les livres inspirateurs de films »

Dans son article du 2 juillet 1926, Lucien Wahl fait état des réactions positives de certains confrères à la publication de sa nouvelle rubrique « Les livres inspirateurs de films ». Ces commentaires, témoignant d’ « une sympathie à laquelle nous sommes très sensibles », sont signés, quelques jours après la première publication du 11 juin 1926, par René Jeanne dans Le Petit Journal1, André Antoine dans Le Journal2 et André Lang dans Les Annales politiques et littéraires3. Continuer la lecture de « Au sujet de la réception de la rubrique « Les livres inspirateurs de films » »

  1. René Jeanne. 1926 (18 juin). « Littérature et cinéma ». Le Petit Journal, p. 4 []
  2. André Antoine. 1926 (19 juin). « Romans et pièces à l’écran ». Le Journal, p. 4 []
  3. André Lang. 1926 (20 juin). « Caquets de chez Barbin ». Les Annales politiques et littéraires, no 2243, p. 662 []

Littérature et cinéma : la rubrique « Les livres inspirateurs de films »

En juin 1926, à la suggestion de Jean Pascal1, Lucien Wahl lance la rubrique « Les livres inspirateurs de films », publiée généralement deux fois par mois dans la revue spécialisée Cinémagazine. Cette série, qu’il poursuivra plusieurs années et qui deviendra, en 1930, « Des livres près de l’écran », propose des articles de plus d’une page et tisse des liens variés entre littérature et cinéma. L’objet de ces articles est clairement énoncé dans le numéro 24 du 11 juin 1926 : publier des « notes qui pourront inspirer des cinématographistes et même donner l’idée à des écrivains de s’inspirer de leurs propres livres pour la rédaction de scénarios intéressants » (11 juin 1926). Continuer la lecture de « Littérature et cinéma : la rubrique « Les livres inspirateurs de films » »

  1. Jean Pascal, avec Adrien Lemaître, dirigera la revue dès son premier numéro (21 janvier 1921) et y publiera d’éclairants articles, entre autres, sur le vocabulaire du cinéma. []

Sur « Nonoche au ciné », d’Irène Némirovsky

En 1921, la jeune Irène Némirovsky écrit ses premiers textes, une série de dialogues mettant en scène le personnage de Nonoche, une jeune femme moderne qui n’hésite pas à exprimer ses idées et ses envies dans un registre quelque peu vulgaire. Le premier de ces courts textes, « Nonoche chez l’extra-lucide » sera publié le 1er août 1921 dans le magazine satirique Fantasio, « magazine gai » fondé en 1906 par Félix Juven. Ce premier texte sera signé du pseudonyme de Némirovsky, Popsy – le pseudonyme utilisé par l’auteure est plutôt Topsy, mais une erreur typographique en a modifié l’orthographe pour cette édition. Continuer la lecture de « Sur « Nonoche au ciné », d’Irène Némirovsky »