Retour de séjour en archives

Après plus de deux années éloignées des archives et bibliothèques françaises, j’ai pu me déplacer et passer quelques semaines en France, début juin, pour explorer des fonds et consulter des documents que je soupçonnais précieux pour mes recherches sur Lucien Wahl et pour mes explorations des rapports entre la littérature et le cinéma. Ces dernières prennent d’autres avenues et me m’amènent à m’intéresser aux productions de la Société des cinéromans. Continuer la lecture de « Retour de séjour en archives »

Littérature et cinéma : le mystère des cinéromans

Un projet de recherche parallèle m’amène à m’intéresser à la Société des Cinéromans, fondée en 1919 par René Navarre, avec la collaboration d’Arthur Bernède et de Gaston Leroux. Bien que mon exploration du sujet en soit à ses balbutiements, elle me pousse à réfléchir à d’autres voies empruntées par la littérature et le cinéma pour penser leurs collaborations. Ces relations telles qu’elles ont pu exister durant l’entre-deux-guerres, sont souvent esquissées dans les travaux sur le sujet et définir ce qu’est un cinéroman pour cette période se révèle compliqué : les productions textuelles possèdent bien souvent peu de qualités littéraires, les films qui y sont associés comportent peu d’intérêt cinématographique et s’avèrent aujourd’hui difficiles à visionner. Ces affirmations sont évidemment généralisantes – des objets dignes d’intérêt apparaissent ponctuellement. Mais pour le moment, le phénomène cinéroman est ce qui m’intéresse : que révèlent les discours de l’époque de l’ambition de penser une relation associant littérature et cinéma? Continuer la lecture de « Littérature et cinéma : le mystère des cinéromans »

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search